Le bâtiment



L’ancienne chapelle, dont seule la structure extérieure avait été respectée par le promoteur immobilier qui l’avait achetée, a été complètement remodelée à l’intérieur, selon les plans de l’architecte Louis de Beauvoir. L’édifice comporte quatre niveaux.

On entre dans la Chapelle au niveau du rez-de-chaussée dans un vaste hall d’entrée, qui sert à la fois de hall d’accueil, d’exposition et de réception.


Le lieu de célébration principal se trouve au premier étage et est accessible par un escalier ou un ascenseur.

La chapelle ayant perdu son ancienne hauteur, les vitraux - œuvre du peintre viennois Thomas Reinhold et réalisation de la manufacture du couvent de Schlierbach, en Autriche - sont devenus des fenêtres sur le monde extérieur.

Le symbolisme du dessin représente dans les quatre vitraux latéraux : la Création, l’Incarnation, le Buisson ardent, l’effusion de l’Esprit à la Pentecôte et, dans le vitrail du fond sur la façade, la Résurrection.


L’orgue, construit par le facteur d’orgues Etienne Debaisieux, est placé sur une galerie bordant le côté gauche de l’édifice.


Au-dessous une crypte avec le Saint Sacrement, propice à la prière personnelle. La croix dorée est l’œuvre de l’orfèvre sculpteur Philippe Denis.


Une salle de réunion surmonte le tout, avec services et avec un dernier niveau en mezzanine.


Que le vent soit toujours
derrière vous
Et la pluie tombe doucement
sur vos champs.
...